La nourriture est une partie de notre vie que nous sous-estimons. Nous sommes moins conscients de la nourriture que nous dévorons. Nous quittons notre corps pour gérer les mauvais traitements constants de notre vie quotidienne et de nos modes de vie. Nous, les gens, sans sous-estimer notre corps, devons faire du bien-être en créant des cadres et construire une unité avec la nourriture, les activités rentables, le yoga, la respiration réparatrice et la réflexion, le repos et le repos et être profondément conscients et conscients. Ces moyens se transforment en une meilleure endurance, force, tonus et énergie avec une accentuation dans tout le corps en tant que substance, qui met l’accent sur la santé et la prospérité.

La nourriture que nous mangeons établit le cadre de chaque cellule et tissu de notre corps. La raison de la nourriture est de nous soutenir, de développer le courage et de donner une énergie cruciale. La concordance liée à l’estomac est la clé de l’arrivée de cette énergie indispensable à une vie saine. L’étude de l’Ayurveda – la science de la vie innovante et productive – indique que tous les aspects de notre cerveau et de notre corps sont représentés par le DOSHAS – le pouvoir ou les composants bio-ardents qui soutiennent la vie. Les variétés alimentaires raffinées, manipulées et sauvegardées sont dans l’ensemble absolument dépourvues de cette alimentation et de cette impérativité. Les variétés d’aliments sains, bruts et réguliers qui ont consommé une énergie inestimable et sont vraiment accusées de précipitations suffisantes et de la lumière du jour doivent être utilisées au maximum pour le bien-être et la santé.

Le papa des médicaments, Hippocrate a dit “ta nourriture est ton médicament. Votre santé dépendra du type de nourriture que vous mangez et de ce que vous mangez que vous devenez”.

Pour une grande partie d’entre nous, manger de la bonne nourriture est simplement une tâche de plus et quelque chose de dérisoire à faire. La plupart d’entre nous sont vraiment conscients de la façon dont la bonne nourriture fait des merveilles à l’intérieur de nos cellules et tissus et est responsable de 80% de notre changement. La nourriture affecte aussi subtilement notre cerveau. La nourriture joue un rôle crucial en influant sur notre comportement cérébral, nos états d’esprit, nos manières de penser et de prendre soin de la pression. Ce sont ces sources alimentaires saines et régulières qui offrent bien-être et libèrent de l’énergie et nous protègent contre les maladies. Des études ont montré qu’il existe deux cycles alimentaires dans le corps humain, qui soutiennent et purifient le corps humain, qui devraient être dirigés avec des propensions alimentaires acceptables et raisonnables. Lorsqu’elle n’est pas prise en compte, elle peut provoquer le développement de poisons qui sont la cause d’une dégénérescence généralement mentale et réelle.

Le bien-être n’est pas seulement un corps extraordinaire ou un chiffre de taille zéro, mais couvre le bien-être réel, la science de l’esprit et le développement d’un autre monde et nos efforts doivent être une méthodologie coordonnée vers la santé. Pour ce faire, mangez des variétés d’aliments convenables qui ne dissolvent pas notre structure liée à l’estomac. En effet, je veux dire, allez vraiment simple sur chacun de ces aliments de mauvaise qualité, sodas, vieilles variétés d’aliments froids et manger de la viande et de l’alcool exorbitants. Toutes choses étant égales par ailleurs, commencez à adorer les produits biologiques, les légumes, les noix et les variétés alimentaires dans leur structure saine caractéristique. Il est essentiel de «prendre en compte votre envie et de ne pas gâcher votre faim». Je vous demande de suivre ceci et de ne pas le considérer comme un «régime». Il n’est pas prévu uniquement pour la réduction de poids. En réalité, c’est un élément important d’un mode de vie solide.

Quoi qu’il en soit, louons une bonne santé. À quelle fréquence avez-vous répété les mots «solide» et «nourriture» dans une phrase similaire, tout en ayant décidé de l’ignorer? Malgré la surveillance des nombreux avantages de la pratique de bonnes habitudes alimentaires, je vois d’innombrables personnes autour de moi sous-estimer leur bien-être. Notre corps est ce que nous en pensons. Alors pourquoi le remplir de nourriture indésirable et finir par endurer le pire.