Biodiversité : un nouveau paradigme

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, dont le Sénateur Louis NÈGRE a été l’un des rapporteurs, visait déjà à adapter notre économie aux nouvelles contingences climatiques et énergétiques. Désormais ce nouveau projet de loi, amendé par la Haute assemblée, introduit  une nouvelle vision, un nouveau paradigme qui bousculait les traditionnelles visions antérieures, voire un certain nombre de lobbies. Ce projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est pour moi complémentaire de la loi relative à la transition énergétique. Il participe, depuis les lois Grenelle, à la nouvelle grande politique publique en matière d’écologie que nous appelons de nos vœux, compte tenu de la dégradation accélérée et dramatique de notre « maison commune », pour reprendre l’expression tant du pape François que d’Hubert Reeves.

> Lire l’intervention du Sénateur

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire