Le Ministre de la Culture à Cagnes

sany0003C’est une première. Le Ministre de la Culture en personne répondant à l’invitation du Maire, le Sénateur Louis Nègre s’est rendu aux Domaine des Collettes, là où l’impressionniste Pierre Auguste Renoir a vécu les dernières années de sa vie d’artiste.  Le Sénateur-Maire a pour ambition de  réhabiliter ce Musée situé dans un Domaine magnifique planté d’oliviers séculaires.  ” Un endroit hors du commun ” se plait à répéter, Louis Nègre qui a présenté au Ministre de la Culture le projet de la Municipalité. Un dossier qui nécessite un engagement de tous les partenaires institutionnels comme les conseils régionaux et généraux, mais aussi l’État. Un message entendu par le Ministre conquis par la beauté des lieux et comme envouté par le site d’où Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture a pu apercevoir le Château-Musée Grimaldi.

Une visite chez Renoir, cliquer ici : http://dai.ly/9lZHi5

Schéma national des infrastructures de transports : priorité à un aménagement durable du territoire

commission-des-affaires-ecoLouis Nègre a présenté  les conclusions du groupe de suivi sur l’avant-projet consolidé du schéma national des infrastructures de transport (SNIT).

Il émet dix propositions qui mettent l’accent sur l’aménagement du territoire :

1- Présenter un audit des besoins de rénovation des réseaux routiers, ferroviaires et fluviaux existants, comportant un diagnostic précis et un échéancier des coûts, réalisé par un organisme indépendant et extérieur

2- Mener une concertation approfondie et continue avec les principaux décideurs locaux concernés par le SNIT

3- Préciser les engagements financiers de l’Etat et pérenniser les recettes de l’Agence pour le financement des infrastructures de transport de France (AFITF)

4- Hiérarchiser les projets présentés en fonction de leur bilan économique, social et environnemental pour le pays, compte tenu des contraintes financières actuelles, et donner, en règle générale, la priorité aux projets de régénération et de modernisation

5- Présenter une liste de projets hiérarchisés qui répondent essentiellement à une logique d’aménagement du territoire, en donnant la priorité à la desserte par LGV des capitales régionales et en adoptant une interprétation raisonnable des critères du Grenelle qui permette, en l’absence de solution alternative pertinente, d’améliorer les capacités routières

6- Demander au Gouvernement d’engager des crédits d’études pour établir les cahiers des charges des 11 projets de désenclavement routier visés par la nouvelle fiche ROU 6 de l’avant-projet consolidé

7- Demander une évaluation des externalités négatives générées par le transport routier de marchandises par un organisme indépendant et extérieur

8- Renforcer les crédits dédiés à la régénération du réseau ferroviaire afin de stopper son vieillissement puis engager son rajeunissement et introduire une annexe récapitulant les efforts conséquents de l’État et de RFF en la matière

9- Inscrire résolument le SNIT dans une démarche européenne au travers du RTE-T afin de relancer l’activité des ports français et du fret ferroviaire et promouvoir les plates-formes intermodales

10- Améliorer l’évaluation environnementale du SNIT.


> l’intervention du Sénateur Louis Nègre

Louis Nègre recoit l’Echarpe d’Or de l’Association Prévention Routière

img_5451L’association Prévention Routière par la voix de son Président National, Bernard Pottier a décerné à Louis Nègre, Sénateur-Maire de Cagnes-sur Mer, l’Écharpe d’Or pour les actions courageuses et novatrices menées dans sa commune afin d’améliorer la sécurité des usagers de la route. Marie-Christine Avenel, Directrice départementale de l’association a tenu à remettre personnellement cette récompense au Maire entouré notamment des élus du conseil municipal (sur la photo : Marie-Christine Avenel, Josy Bandecchi, Première Adjointe au Maire, Conseillère générale, Edith Lupi, Adjointe au Maire chargée de l’Education) et des représentants des comités de quartier. L’A.P.R. a souligné les nombreuses actions menées parla commune de Cagnes  et notamment par les aménagements urbains de qualité comme les giratoires, les entrées de ville comme le bord de mer, le quartier de la gare et l’entrée nord depuis Vence… Et très remarquées furent la création, à Cagnes-sur-Mer, de la plus grande zone 30 du département mais aussi l’expérimentation des premières zones de rencontre du département avec trois sites spécifiques. L’occasion pour Louis Nègre, Premier Vice-président du GART et rédacteur du code de la rue d’expliquer sa conception de la ville apaisée.
img_5462Marie-Christine Avenel, Directrice départementale de l’association a également mis l’accent sur l’éducation, la sensibilisation et le respect du Code de la route menés par la ville de Cagnes-sur-Mer.
Cité en exemple pour ces initiatives, Louis Nègre a rappelé les trois contrôles routiers quotidiens menés par la police municipale pour la vitesse et le bruit, l’installation des radars pédagogiques  inaugurés, il y a plusieurs mois, en présence de Monsieur l’Inspecteur départemental de l’Education nationale mais aussi le permis piétons pour les plus jeunes et la création d’une piste pédagogique en plein centre ville, ouverte à tous….
Autant d’actions pérennes et utiles qui répondent aussi  aux préoccupations des usagers vulnérables.

Les auto bleues s’installent à Cagnes-sur-Mer

autobleue_gallerythumbnailAprès le lancement officiel du dispositif auto bleue à Nice, au début du mois d’avril 2011, c’est au tour de la commune de Cagnes-sur-Mer de rouler 100% électrique avec les véhicules prêts à révolutionner les habitudes de la population en matière de déplacement. Avec les véhicules en auto-partage, la ville de Cagnes accroît ainsi sa flotte de véhicules électriques. En effet, après la mise en service des vélos à assistance électrique, des giropodes pour la police municipale, des véhicules utilitaires pour le service des espaces verts et des véhicules légers pour les services municipaux, le Sénateur-Maire, Louis Nègre n’a pas manqué de rappeler sa politique très en pointe en la matière, menée depuis plus de 10 ans dans sa ville.

La station cagnoise dispose de 5 Emplacements, dont 2 sont destinés aux propriétaires de véhicules électriques. Cette configuration permet ainsi aux particuliers d’accéder à un point urbain de recharge électrique.

L’auto bleue est  un + pour l’écologie urbaine :
- Une voiture partagée remplace entre 4 et 8 véhicules personnels ;
- Réduction des émissions de gaz à effet de serre (sur NCA, 30 % sont le fait de voitures) ;
- Réduction de la consommation de carburants fossiles ;
- Réduction des nuisances sonores ;
- Amélioration de la qualité de l’air et réduire la pollution urbaine ;
- Gain de places de stationnement.

Il s’agit donc d’un projet 100% électrique, 100% écologique et 100% durable.

voiture_mediumLe Député-Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur Christian Estrosi et le Sénateur-Maire de Cagnes-sur-Mer, 1er Vice-président de Nice Côte d’Azur, Louis Nègre, ont inauguré la première station autobleue à Cagnes-sur-Mer, fin avril. Un mois après, le délégataire note un réel engouement pour ce mode de déplacement propre qui remporte un réel succès dans la cité de Renoir en témoigne les premiers chiffres de la fréquentation de la station. Son emplacement stratégique en plein centre ville est également un nouvel atout du dynamisme de la vie commerciale locale.

Regarder l’interview de Louis Nègre, en cliquant sur le lien suivant :

http://videos.nice.fr/details_video.php?slug=autobleue-inauguration-a-cagnes-sur-mer

Pour tout savoir sur le fonctionnement du dispositif  ”auto bleue” et réserver en ligne, cliquer sur le lien ci-dessous :

Rendez-vous sur www.auto-bleue.org