Invité du journal télévisé de France 3 - édition nationale

Invité du 12/13 du jeudi 8 octobre 2009, édition nationale de France 3, Louis Nègre explique l’amendement qu’il a fait adopter à l’unanimité par la Haute Assemblée dans le cadre du projet de loi du Grenelle 2.

 

 

téléphone portable : un amendement au Grenelle 2 qui fait l’unanimité

img_0413Le Sénat a adopté l’amendement au Grenelle 2, déposé par Louis Nègre, interdisant l’usage des portables aux écoliers et collégiens

Le Sénat a adopté le 7 octobre à l’unanimité un amendement au Grenelle 2 de Louis Nègre (Alpes-Maritimes), interdisant, pour précaution sanitaire, l’usage du portable aux écoliers et collégiens dans l’enceinte scolaire. Il stipule : « Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation par un élève d’un téléphone portable est interdite ».

En mai dernier, à l’issue du Grenelle des ondes, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, s’était déclarée favorable à cette mesure « en raison du danger présumé, surtout pour les enfants qui n’ont pas achevé leur croissance ». A l’appui de leur vote, les sénateurs ont souligné « les inquiétudes grandissantes et les doutes au sein de la population sur les effets des champs électromagnétiques sur la santé ». La Peep, deuxième fédération de parents d’élève de l’enseignement public, a dit sa satisfaction « pour des raisons de santé publique comme de sécurité ».

Au lendemain du vote par la Haute Assemblée, le Sénateur-Maire a rencontré les élèves d’une classe de troisième du collège des Bréguières de Cagnes-sur-Mer, pour expliquer cet amendement et dialoguer avec les collégiens. Une rencontre en présence de M l’Inspecteur d’Académie représentant Christian Nique, Recteur, Madame la Principale et son adjointe ainsi que le professeur principal de la classe.

 

 >Voir un extrait de la rencontre avec les collégiens

> Voir un extrait de l’interview à France Bleue Azur. Voir la vidéo

> Les grandes orientations du Grenelle 2

Véhicules propres : un plan national

conference_presseLouis Nègre assistait à la présentation du plan gouvernemental pour le développement des véhicules électriques en présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie et du Développement durable, Jean-Louis BORLOO, ainsi que des Ministres chargés de l’Industrie et de l’Ecologie, Christian ESTROSI et Chantal JOUANNO.

Il a accueilli avec satisfaction les annonces faites par le gouvernement. et a rappelé qu’il avait fait adopter par le Sénat, en tant que rapporteur du volet Transports du Grenelle 2, l’amendement permettant la mise en  place de bornes de recharge dans les bâtiments existants à usage tertiaire et constituant principalement un lieu de travail.

dsc02715Il a également annoncé que Jean-Louis BORLOO lui avait récemment confié une mission pour faire l’état des lieux du paysage des véhicules décarbonés. M. NEGRE devra ensuite transmettre au ministre d’Etat un certain nombre de propositions pour améliorer la coordination du secteur. 

Le sénateur Louis NEGRE, auteur également de l’amendement autorisant l’expérimentation des péages urbains, se félicite du travail accompli par le Sénat à l’occasion de l’examen du Grenelle 2.

 > Plan national pour le développement de véhicules propres

> Amendement présenté par le Gouvernement, défendu par le Sénateur Louis Nègre et adopté par la Haute Assemblée

> Interview du Sénateur sur France Bleue Azur