Transition énergétique

Lundi 12 janvier 2015, le Sénat a mis en place sa deuxième session “hors les murs”. Destination Bordeaux, cette fois, avec la commission des Affaires économiques et celle du Développement durable, pour faire avancer les travaux sur le projet de loi relatif à la transition énergétique. L’occasion de rencontrer les acteurs du secteur autour de deux tables rondes : l’une sur la transition énergétique et la seconde sur la mobilité durable, le tout, chapeauté par le Président du Sénat, Gérard Larcher. Le Sénateur Louis Nègre, Rapporteur du projet de loi, participait à ce déplacement.

Sénat "Hors les murs" : Déplacement à Bordeaux par Senat

Hommage aux victimes innocentes du terrorisme islamiste

Les agressions terroristes à notre Démocratie, à nos Libertés sont ignobles, cruelles, abjectes, inqualifiables.

Elles appellent indignation, révolte et résistance.

Ces événements requièrent l’Unité de toute la Nation et la fermeté absolue de l’État face à de tels actes terroristes.

nice-samedi-10
rassemblement-nice-rcapqrxxq200_ff_march-15138013

L’union pour défendre la ligne ferroviaire Nice-Cuneo

Le Sénateur Louis Nègre s’est engagé à tout mettre en œuvre en faveur de cette ligne ferroviaire. En sa qualité de Président du GART, il a rencontré le Ministre des Transports et obtenu qu’une réunion de travail se tienne au siège de Réseau Ferré de France. C’est à ce titre que Louis Nègre conduit une importante délégation composée de parlementaires azuréens dont Christian Estrosi, Jean-Claude Guibal et Marc Daunis, des Maires et Conseillers généraux concernés, d’élus italiens du Piémont et de Vintimille ainsi que plusieurs représentants des milieux associatifs. Le Président de R.F.F. déterminé à pérenniser cette ligne s’est dit favorable à la signature d’une convention avec les partenaires italiens pour engager les études. En effet, outre les crédits italiens, il faut assurer le financement supplémentaire 60 M€ alors que 29 M€ ont déjà été votés par le Parlement italien Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, a insisté sur la nécessité de travailler en synergie sur l’ensemble des infrastructures transfrontalières qui relient Turin, Gênes et Nice.

> interview de Louis NEGRE

Le financement des transports publics est menacé

L’abandon de l’écotaxe n’est pas bien accueilli par la commission du développement durable. Non seulement le manque à gagner n’est pas compensé pour 2015, mais qu’en sera-t-il pour les années suivantes ? De même, les crédits, à hauteur de 450 millions d’euros pour le 3e appel à projet des TCSP ne sont pas assurés pour 79 collectivités locales. Le sénateur Louis Nègre a rappelé que d’après Philippe Duron, le président du conseil d’administration de l’AFITF, il faudrait un budget annuel de 2,5 milliards d’euros pour financer les TCSP auxquels s’ajoutent deux chantiers d’envergure, le tunnel Lyon-Turin et le canal Seine-Nord, sur lesquels le gouvernement s’est engagé verbalement mais toujours pas budgétés. Alors qu’il faudrait au moins 840 millions d’euros dans le budget pour l’indemnisation d’Écomouv, sans compter sa dette à l’égard de RFF, Louis Nègre constate que le Gouvernement refuse toujours d’inscrire cette dépense pourtant inéluctable. S’agissant de la question cruciale du financement au plan national des infrastructures, le sénateur des Alpes-Maritimes a appelé à la réunion d’un Grenelle 3, auquel participerait toutes les parties prenantes pour définir un système de financement dynamique et pérenne pour la mobilité dans notre pays. Enfin, Louis Nègre a exhorté le gouvernement à ne pas porter atteinte à l’AFITF au risque de perdre des crédits.

l’intervention de Louis Nègre : budget-transports-rapporteur-sln-2014